frzh-CNende

Musée des Blindés

Le char Valentine Mark III

Le char Valentine Mark III

Le dossier du projet de nouveau char d'accompagnement de l'infanterie il fut proposé au ministère de la Guerre britannique en 1938, le jour de la Saint-Valentin. Il fut donc baptisé Valentine !

Comme tous les blindés britanniques de cette époque, ce ne fut pas une machine extraordinaire bien que le 3700 unités de plusieurs versions en furent construites. Les Français libres l'utilisèrent en Afrique et les Russes sur le front de l'Est.

Le calibre des canons a varié de 40 à 75 mm selon la version. Un moteur diesel de 140 chevaux le propulsait à moins de 25 km/h.

Basé sur le char Cruiser Mk II, le Valentine fut conçu par la compagnie Vickers-Armstrong et proposé au Ministère de la guerre en février 1938. Ses concepteurs avaient essayé de combiner le poids d'un char Cruiser (de manière à pouvoir en réutiliser les suspensions et des éléments de la transmission) avec le blindage d'un char d'infanterie, ce qui produisit un petit véhicule avec un intérieur exigu et une tourelle servie par deux hommes.

Bien que son moteur soit plus faible que celui du char Matilda, du fait de son blindage plus léger il avait la même vitesse de pointe et était beaucoup plus facile et moins cher à produire.