frzh-CNende

Musée des Blindés

Les chars Leopard I et II

Les chars Leopard I et II

En 1956, la Bundeswehr engage un processus pour se doter d'un char de combat moderne en remplacement de son équipement en blindés américains (M-47 et M-48) en vue de prendre un avantage au point de vue blindage et puissance de feu face à la supériorité numérique des blindés soviétiques.

Le cahier des charges qui en découle prévoit que le blindage doit supporter des tirs de 20 mm à courte distance, avoir un canon pouvant percer 150 mm de blindage avec une dotation en munitions suivant la norme OTAN.

Au début des années 1970, suite à l'abandon du programme MBT-70 germano-américain (destiné au départ à fournir aux deux pays une plate forme de char d'assaut commune), l'Allemagne de l'Ouest, toujours désireuse de remplacer le Leopard 1, demande aux groupes Porsche, Krauss-Maffei et Wegmann de travailler sur le projet.

leopard i et ii 2

Les bases de départ vont être le prototype Keiler et le programme MBT-70. La motorisation, le chenillage, le système de roulement seront repris du MBT-70 et l'architecture générale du Keiler. La seule question qui se pose est de savoir le calibre du canon (105 mm ou 120 mm). De 1972 à 1976, plusieurs prototypes sont construits selon différentes configurations, 17 au total, plus 2 versions appelées AV tendant vers le projet du M1 américain en vue d'une unification des éléments (tourelle avec un blindage composite, renforcement de la suspension, télémètre laser et non optique). Les essais terminés, la version AV est retenue (avec son blindage non composite mais perforé) et servant de base pour la production par les entreprises Krauss-Maffei et Mak en huit lots (2 950 chars construits entre 1979 et 1992).

En 1988, un programme de modernisation est mis en place pour donner naissance à la version A5 : déplacement du viseur panoramique du chef de char, augmentation du blindage sur l'avant de la tourelle et sur le train de roulement, mise en place d'une caméra thermique pour le commandant (le tireur en avait déjà une, qui pouvait être recopiée pour le commandant), système de navigation GPS/inertiel. Sur la version A6, le canon de 120 mm L/44 est remplacé par la version 120 mm L/55 de la firme Rheinmetall, plus longue. capacité NBC, vision nuit.